Chronique d’un massacre organisé aux frontières de l’Europe.

L’Europe de la honte. Un bébé d’un an est décédé à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie. Il s’agit d’un enfant Syrien qui était dans la forêt avec ses parents depuis 1 mois et demi.

La prophétie des prêcheurs de haine qui appelaient il y a quelques jours à les laisser mourrir de froid est en train de se réaliser sous nos yeux.

Des témoignages attestent aussi de la mort d’un Syrien de 19 ans qui ne savait pas nager et aurait été poussé dans l’eau par un soldat biélorusse.

L’Europe ne peut avoir comme quel horizon les barbelés, les détecteurs de mouvements, les murs ou encore Frontex.

En fermant les frontières, en refusant d’accueillir ces gens ce sont nos mains qui sont aujourd’hui tachées de sang.

Comment pouvons nous accepter cela sans bouger ? Il nous faut accueillir, ACCUEILLIR !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s