Amazon complice de maltraitance sociale, des centaines de vies brisées par un patron voyou ! 

Ce matin s’est tenue l’audience de Fast Despatch Logistic, entreprise sous-traitante d’Amazon. En août, l’entreprise de livraison du « dernier kilomètre » met la clef sous la porte et envoie une note aux salariés leur indiquant la fin des activités, et le non-paiement de leurs deux derniers salaires.  Le patron voyou, Gurvinder Singh Birk, a d’un trait de plume mis devant le fait accompli plus de 700 travailleurs de la cessation d’activité de son entreprise sans paye ni licenciement. Il a jeté dans le désarroi et la précarité des centaines de familles.

Dans l’affaire, Amazon est tranquille : la loi ne permet pas aujourd’hui de lui reconnaitre une quelconque responsabilité envers les travailleurs. Pourtant, Amazon est le seul client de Fast Despatch Logistic, les salariés du sous-traitant sont formés par des salariés d’Amazon, ont du matériel Amazon, livrent des colis Amazon et les manageurs ont même leurs bureaux dans les locaux d’Amazon. Alors qu’elle touche de l’argent public et qu’elle amasse des milliards d’euros de bénéfices, la multinationale Amazon ne répond aujourd’hui à aucune responsabilité sociale et environnementale concernant ses sous-traitants. 

Depuis la casse du code du travail orchestrée par François Hollande, et poursuivit par Emmanuel Macron, le secteur de la sous-traitance est une jungle dérégulée, laissant les salariés sans aucune protection face à des mégas entreprises qui se déresponsabilisent de leurs actes.

Députés de la NUPES, nous demandons au plus vite un entretien avec le ministre des Transports Clément Beaune, silencieux jusqu’ici sur ce dossier, et avons pour objectif d’inscrire dans le débat public l’encadrement réel de la sous-traitance : imposons un vrai devoir de vigilance aux multinationales en France, pour qu’enfin les entreprises soient reconnues juridiquement responsables de leurs actes en matière sociale et environnementale. 

Thomas Portes, député LFI/NUPES de Seine-Saint-Denis

Emmanuel Fernandez, député LFI/NUPES du Bas-Rhin

Leïla Chaibi, députée européenne LFI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s